Le premier objectif de la diplomatie togolaise, l'objectif qui détermine lorsque notre pays a à prendre une décision, c'est tout simplement pour la paix et la sécurité. La paix et la sécurité, ce n'est pas le pacifisme, d'où le choix par le président de la République de l'action, parfois de l'intervention, toujours de l'action, dès lors que celles-ci sont nécessaires, par exemple au Mali ou en Centrafrique ou en Côte d'Ivoire. 

debbash

L'autre objectif de la diplomatie togolaise est le rayonnement et le redressement économique du pays. La dimension stratégique, la dimension économique, les dimensions culturelle, linguistique, scientifique, la dimension de développement qui font, entre autres, partie des touches du périmètre de la politique étrangère du Togo ne sont pas ignorées.

 En effet, des actes de piraterie maritime moderne se sont considérablement multipliés depuis le début du XXIe siècle dans divers endroits du globe notamment en Afrique de l'Est et de l'Ouest. La piraterie maritime désigne tout acte de vol, de meurtre, d'enlèvement et de sabotage dans les ports et en haute mer. Il s'agit d'un problème à échelle internationale puisque de nombreuses zones du globe sont classés sensibles aux attaques des pirates. Toutefois, des mesures peuvent être prises pour prévenir ces sinistres. Et dans cette mesure, le Togo sous la vision éclairée de Faure Gnazsi joue sa partition. 

Voici ici in extenso un décor concis et réfléchi planté par le doyen Charles Debbasch. 

Au moment où s’ouvre l’Assemblée générale annuelle des Nations unies à New York en présence de Faure Gnassingbé, il est important de mettre en valeur un des traits fondamentaux de la politique étrangère togolaise : la contribution à la sécurité internationale

Faure Gnassingbé a dessiné les contours d’une action ferme et résolue pour écarter de la vie des Nations le spectre du terrorisme et de l’insécurité.

conseFaure E. Gnassingbé

Le président togolais ne s’est pas contenté de condamner les attentats  et autres atteintes à la sécurité des biens et des personnes, il a apporté le concours des forces armées togolaises au rétablissement de la paix. C’est ainsi que l’armée togolaise a été  la première à intervenir pour rétablir l’intégrité territoriale du Mali. Alors que beaucoup d’Etats ferment les yeux sur les activités terroristes qui s’organisent à partir de leur territoire, le président togolais veille à ce que l’espace togolais soit hermétique aux menées terroristes.

Le port de Lomé est en pleine expansion .Celle-ci est due aux importants investissements réalisés mais aussi à la sécurité des eaux territoriales togolaises. D’importants efforts sont  menés pour déstabiliser les pirates du golfe de Guinée. Comme il vaut mieux prévenir que guérir le Togo vient de se doter d’un Haut conseil pour la mer

Lors de la première réunion de cet organisme le 18 septembre 2014, Faure GNASSINGBE, relevant le caractère particulièrement attractif du port autonome de Lomé en raison de la profondeur de ses eaux a rappelé aux acteurs du monde maritime au Togo, la nécessité de prendre des dispositions idoines en vue de maîtriser, pour des raisons de sécurité, de sûreté et économiques, les actes illégaux perpétrés en mer par les pirates et autres hors la loi contre les navires et leurs cargaisons .Il a été  décidé dans un premier temps la radiation immédiate de tous les armateurs impliqués dans divers actes délictueux et, par la suite, la mise en place d’un système de contrôle strict et effectif sur les navires battant pavillon togolais.

Pour contribuer encore plus efficacement à l’amélioration de la sécurité en mer le Togo organisera en 2015  sur ce sujet une importante réunion internationale.

Un espace maritime protégé de la délinquance est porteur de croissance. Lutter contre l’insécurité c’est donc apporter aux populations plus de bien être.

Koffi Souza